Votre CV n’a que quelques secondes pour impressionner – pas seulement les recruteurs, mais aussi les logiciels de tri! Car désormais, plusieurs entreprises utilisent ces outils afin d’effectuer une première sélection dans la « pile » de CV reçus via Internet.

L’utilisation des bons mots-clés est capitale: elle doit être adéquate, précise et stratégique. Pour bien comprendre, il faut se mettre dans la « peau » d’un robot, et dans celle d’un recruteur. C’est ce dernier qui détermine les éléments que le logiciel cherchera et comment ils seront écrits. Voici quelques astuces qui devraient vous aider à les séduire.

Le CV doit correspondre à l’offre d’emploi

  • Lisez bien l’intitulé et la description du poste à combler et identifiez les mots-clés: habituellement, les responsabilités les plus importantes sont énumérées en premier.
  • Les compétences requises doivent apparaître dans votre CV, sous le même libellé: si l’offre requiert la maîtrise de Word, écrivez que vous maîtrisez Word, ne comptez pas sur le logiciel de recherche pour le déduire de vos années d’expérience en bureautique.
  • Utilisez le vocabulaire courant de votre domaine ou secteur d’emploi,et n’hésitez pas à recourir à d’autres offres d’emploi ou à des publications, forums, etc., pour avoir les bons termes et ceux utilisés de nos jours.
  • Assurez-vous d’écrire les mots-clés de la même façon que dans la description, évitez les acronymes (un MBA ne contient pas le mot « administration » pour un robot), à moins que le secteur ne le commande, et utilisez des synonymes, par exemple: gestion de projets, direction de projets, réalisation de projets.
  • Les synonymes adéquats sont essentiels pour les candidatures spontanées. Consultez des offres dans votre domaine ou secteur et identifiez toutes les combinaisons qui décrivent vos expériences et compétences.
  • Plus l’adéquation « lexicale » entre le CV et l’offre est élevée, plus votre CV a des chances d’être retenu.

 

Des verbes et des mots d’action
Les recruteurs cherchent des candidats aptes à effectuer des tâches et exercer des fonctions. S’ils utilisent d’abord un robot, vous devez apparaître bien vivant et actif.

  • Repérez les verbes dans l’offre et assurez-vous de leur présence dans votre CV: les recruteurs veulent savoir si vous êtes en mesure de gérer, planifier, organiser, évaluer, développer et non pas de « faire du développement » et autres.
  • Certaines offres semblent rédigées pour faciliter le travail du recruteur et du logiciel de sélection, profitez-en.
  • Pensez et écrivez en termes compétences: répondez à la question « je suis capable de… » et ajoutez ce qui correspond aux points de suspension. Par exemple, remplacez votre « anglais fonctionnel » par un « converser, lire et rédiger en anglais ».
  • Évitez les mots classiques leadership, dynamisme, travail d’équipe et bien d’autres. Utilisez plutôt motivateur, rassembleur, mobilisateur et leurs déclinaisons en verbe s’il s’agit de compétences importantes pour l’offre.

 

Les bons mots-clés aux bons endroits
Il faut placez les mots-clés les plus importants aux endroits stratégiques. Le logiciel, et par la suite le recruteur, interprétera la position des mots dans votre CV.

  • Les mots utilisés en intitulé du poste doivent idéalement se retrouver en bonne position dans votre CV (votre titre professionnel, par exemple), alors que les mots moins importants peuvent se retrouver dans le texte (description des emplois, formation).
  • Indiquez en début de CV votre domaine ou secteur d’activités: vous êtes programmeur chevronné, mais nulle part n’apparaît le mot « informatique ». En plus, c’est souvent le premier mot-clé entré par un recruteur, ce qui peut définir son importance dans la sélection.
  • Ajoutez une rubrique « Compétences » à votre CV. Celle-ci pourra contenir les mots-clés importants liés à une offre, que vous pourrez facilement adapter à une autre offre (oui, il faut adapter son CV à chaque offre d’emploi!).
  • Décrivez-vous en peu de mots et de manière stratégique et complète… les recruteurs pourraient bien conservez votre CV dans leurs banques de candidats.
  • Précisez vos titres de rubriques pour y inclure des mots-clés: par exemple, le professeur que vous êtes gagnera à écrire « Expérience en enseignement » plutôt que « Expérience professionnelle ».

Ce travail demande temps, réflexion et précision. Il ne s’agit pas seulement de faire correspondre son CV à l’annonce du jour… mais bien d’obtenir une entrevue pour espérer être « l’employé du mois »!

 

À lire aussi:

Comment adapter votre CV à n’importe quelle offre d’emploi

10 emplois qui vous feront gagner plus de 60 000 $ (et même 100 000 $) sans diplôme universitaire

Les 5 questions d’entrevue les plus fréquentes (et comment y répondre comme un pro)

_______

– Suivez Workopolis sur Twitter

– Abonnez-vous au bulletin Workopolis Hebdo